Terrine de chocolat meringuée, sauce caramel

Pour 6 personnes Préparation : 25 min Cuisson : 45 min

TERRINE_DE_CHOCOLAT

Qu’on se le dise, la terrine n’est pas réservée qu’au salé... Bonne nouvelle, vous aurez le droit de vous payez une "bonne tranche de chocolat" ! Cette fois c’est sûr, avec une recette pareille, vous atteindrez des sommets de plaisir, le bonheur gustatif, le nirvana quoi ! Bon appétit !

Préparation :
Beurrez généreusement un moule à cake et chemisez-le de cassonade.
Préchauffez le four th.6/7 (200°C).
Cassez le chocolat en petits morceaux et faites-le fondre au bain-marie avec le beurre.
Pendant ce temps, mélangez les œufs et le sucre au batteur puis ajoutez le mélange chocolat / beurre fondu en continuant de mélanger énergiquement.
Puis ajoutez la meringue grossièrement émiettée en l’incorporant plus délicatement à la spatule. Versez dans le moule et enfournez pour 20 min de cuisson sans ouvrir le four.
Baissez la température th.6 (180°C) et laissez cuire 10 min encore.
Laissez le gâteau refroidir avant de démouler ou mettez-le au réfrigérateur, il est encore meilleur le lendemain. Le démoulage est très facile.

Sauce caramel : versez le sucre dans une casserole avec juste assez d’eau pour le mouiller.
Faites-le cuire sur feu moyen en surveillant sans remuer, le sucre bout longtemps sans changement de couleur puis les choses vont soudainement très vite, c’est là qu’il faut être présent : quand le sucre devient blond, retirez la casserole du feu et versez la crème liquide en remuant à la spatule puis ajoutez le beurre. Remettez sur le feu quelques secondes pour bien mélanger le tout sans atteindre l’ébullition. Versez dans un bol ou une bouteille et réservez au réfrigérateur.

Variante : faites la sauce au beurre salé.


Ingrédients :
Pour le gâteau :
80 g de beurre + 20 g pour le moule
1 plaquette de chocolat noir extra
4 oeufs entiers
80 g de cassonade + 10 g pour le moule
100 g de meringue

Pour la sauce caramel :
200 g de sucre en poudre
60 g de beurre doux
40 cl de crème liquide

PS: Je ne sais pas vous, mais moi, cette recette me met l’eau à la bouche, ou du moins le vin ! Comme je vous l’ai déjà indiqué, accorder le chocolat est un vrai défi. On vous suggérera tout le temps un vin muté (banyuls, maury, porto). Essayons d’aller plus loin, car il existe des accords originaux que certains pourraient dire risquer. Les arômes chocolatés et caramélisés, vous pourrez les retrouver dans de vieux Bordeaux ou des Cahors en fin de vie. Sinon, jouez le contre-pied avec un pineau des Charentes blancs voire un Martini blanc avec rondelle de citron.